Lames d'armure diamantées

Click here to watch our video on gang saw blades

Pour la coupe de précision de blocs de pierre naturelle de forme régulière, les lames d’armure de différentes dimensions et rendements peuvent être utilisées pour tous les types de marbres et tous les autres types de pierres (à l'exception du granit).

Technique de sciage

Fixation du bloc

Dans la mesure du possible, on n’utilisera que des blocs d'une longueur homogène correspondant à la longueur segmentée effective des lames diamantées. Cela évitera des usures irrégulières des segments. La fixation correcte du bloc est essentielle cela se traduit en pratique par une réduction des vibrations dues au sciage, une usure moindre des segments et des vitesses de descente plus élevées.

Arrosage

La quantité, la qualité et la bonne distribution de l'eau utilisée pour l’arrosage sont des facteurs importants pour le rendement, la durée de vie de l’outil et sur la qualité de la coupe. Une eau douce bien décantée sera donc utilisée, en particulier lorsque l'on travaille avec des matériaux qui entraînent la production de boues adhérentes ou abrasives.

Vitesse d'avance

La vitesse d'avance est un paramètre essentiel du sciage à l’armure. Elle conditionne non seulement la production horaire, mais aussi la qualité de la coupe et la pression exercée sur les segments afin d'éviter le satinage de la concrétion diamantée. Dans tous les cas, la vitesse d'avance sera suffisante pour garantir l'auto avivage des segments diamantés.

Attaque du bloc

On mettra la lame en route en recourant à une vitesse d'avance faible. Dès que les segments de la lame sont engagés dans la matière, on augmente progressivement la vitesse de descente jusqu'à atteindre la vitesse de travail normale. Cette vitesse sera maintenue jusqu'à la sortie du bloc.

Plan de sciage

Lorsque l'on coupe une pierre de qualité égale (ce qui est le cas pour les carrières), il est possible d’opter pour une vitesse optimale et de la maintenir. Toutefois, ceci ne peut pas être réalisé si l'on coupe successivement des matériaux différents. Dans ce cas, il faut non seulement modifier la vitesse de descente en fonction de la nature de la pierre mais aussi alterner les différents types de pierre. Le sciage sera donc programmé soigneusement de manière, d'une part, à garantir un rendement maximal de la lame et, d'autre part, à éviter le montage et le démontage fréquents du jeu de lames.

Alternance des matériaux

Lors du sciage de divers types de matériaux sur la même machine (dans le cas des marbres), ce sont presque toujours les mêmes lames qui sont utilisés alors que la solution idéale sera d'employer deux, ou même parfois trois jeux de lames de types différents. Toutefois, il est logique d'utiliser un seul jeu de lame et ceci se révélera efficace, à la condition que les matériaux soient classés au préalable en fonction de leur dureté et de leur abrasivité. En outre, la vitesse de descente sera adaptée à chaque matériau et l'on procédera au sciage alterné de matériaux durs ou compacts et de matériaux tendres ou cristallins.